TSW SWL Renaissance
Bienvenue !

Si tu es déjà inscrit, tu connais le chemin, mais si ce n'est pas le cas deux choses à savoir :
Dans "Question & Réponse", tu peux écrire sans être inscrit et donc nous poser des questions, nous ferons en sorte d'y répondre !
Dans "Internet" tu peux nous laisser les messages RP que tu souhaites sans avoir besoin de t'inscrire, si jamais tu souhaites prendre contact avec nous en RP.

Pour le reste, je te laisse découvrir le forum et éventuellement t'inscrire, nous t'accueillerons à bras ouverts !


Forum de la communauté RolePlay Renaissance sur le jeu Secret World Legends
 
AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesFAQS'enregistrerConnexion
Première visite sur Renaissance ? Suivez le guide ! http://tsw-renaissance.forumactif.org/t1411-guide-du-petit-nouveau

Partagez | 
 

 Tuto : Jouer le Dragon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mori

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Tuto : Jouer le Dragon   Mar 23 Fév - 19:58




Bienvenue sur ce tutoriel qui aura pour but de présenter la faction du Dragon aux novices et de la revisiter pour les anciens!
Tout d'abord je tiens à préciser que ce qui est écrit en dessous n'est pas LA réponse à toutes vos questions concernant le Dragon, que tout est libre à l'interprétation et qu'il n'y a aucuns spoils majeur sur le contenue des quêtes. (il peut même être intéressant de le lire avant de créer son premier personnage Dragon.)

On va rentrer dans le lard du sujet et mettre les points sur les "i". Qu'est-ce qu'être un membre du Dragon?
C'est "être" tout simplement. Par cette simple réponse, on peut se dire : "Merde? Mais ça m'avance pas plus!"
Par être je n'entends pas le joueur mais le personnage, ce qui est assez étrange étant donné que ce dernier n'a aucune existence, qu'il ne ressemblera probablement pas à ce que vous avez en tête aux yeux des autres -cela pour plusieurs raisons dont je ne m'y étendrai pas.- et qu'en définitif le rôle play n'est pas une question de jeu mais de cohésion et d'acceptation de jeu.
Pourquoi choisir ce mot -être- pour définir un membre du dragon?
Pour rappeler les débuts de jeu, pour certain encore brumeux, je vous envois cette vidéo: Introduction de Faction : Dragon
Passons la partie commune à toutes les factions et intéressons-nous à l'arrivée du moine silencieux dans l'appartement. Du coté Illuminati, un type toc à la porte, observe l'intérieur et nous déclare sympathiquement qu'on est invité à New York pour en apprendre plus sur ceux qui "voient tout". Du coté Templier, c'est une femme avec un collier facilement reconnaissable, qui entre et nous dit que "des jours sombres arrivent" et qu'ils ont besoin de nous. Bref, les deux factions invitent le personnage à se rendre à un emplacement "précis" pour pouvoir en apprendre plus sur ses capacités et sur le monde secret en définitif.
Mais du coté Dragon, l'option du refus n'est absolument pas envisageable. De ce fait, on fait comprendre au joueur qu'il a été choisit ,que ce n'est absolument pas l'inverse et qu'il n'y a aucunes chances pour que ce le soit.

Vous me direz ensuite : "Mais pourquoi mon personnage a été choisit?"
Excellente question auquel toutes les réponses sont possible! Le Dragon n'a pas une politique de recrutement à respecter, il prend ce dont il a besoin, et l'utilité de votre personnage n'a d'importance que pour le Dragon. D'ailleurs il est peu probable qu'il donne ses raisons et que votre personnage ait conscience de la totalité de son importance.
Ça semble faciliter bien des choses dans la conception du personnage -le "pourquoi" du "comment"/qu'est-ce que fout mon personnage ici?-, mais en réalité ça ne fait qu'ajouter de la difficulté de jeu. Du moins c'est mon opinion. -Le fait que le personnage ne soit pas au courant ne veut pas dire que le joueur ne doit pas en avoir une idée, et laisser quelques pistes sur le sujet-


La suite est tiré d'un tuto anglais écrit par un rôle-player que je vous ais traduis -en y rajoutant mes tournures de phrases et quelques petits changements- dont je vous donnes le lien ici : Tuto anglais: Le Dragon

I.Commençons par le commencement : "Mec, où est mon anarchie?!" (où comment le Chaos)

Tout comme les Templiers et les Illuminatis, le Dragon tire ses références et son contenu du monde réel. Leur philosophie est celle du chaos. Mais qu'est-ce que le Chaos? Certains l'interpréteront par sa solution la plus rapide, c'est à dire l'anarchie, le désordre, la désunion, la désorganisation. C'est en réalité mal interprété ses vraies fonctions. Certes l'anarchie n'a rien de mauvais en soit en particulier pour ce qui est de son coté humaniste (Règle première du vrai anarchiste : "Traite les autres comme tu aimerais à être traité par eux dans des circonstances analogues" La morale anarchiste de Pierre Kropotkine) et un personnage qui adhère à cette philosophie aurait presque raison de l'appliquer en tant que membres du chaos. Je dis bien "presque" car en bon adorateur du chaos il nous faut comprendre sa base : La théorie du Chaos
Elle nous est expliqué dans le premier dialogue avec le premier membre du dragon qu'on rencontre dans le jeu -"Jin Jae-Hoon", le mathématicien dans l'hotel-


Traduction:

"Le... Le terme "effet papillon" t'es-il familier?
Il stipule que juste un tout petit changement dans une condition initiale peut dramatiquement changer le comportement à long terme d'un système."
Comme un... Comme un battement d'aile de papillon affectant le système météorologique, changeant une simple brise en... En un Tsunami. Hm?
La plus-part des gens prennent cet exemple pour dire qu'il est impossible de prédire ou de trouver des modules de compréhension d'un système si facilement touché pour de si petits événements hasardeux, apparemment insignifiant."
Mais, Mais! La théorie du Chaos n'est pas chaotique.
Elle est établit via un ordre. Le tout est de trouver l'ordre sous-jacent dans des données apparente comme hasardeuse. Hum?
Dans le chaos... En d'autres termes, le chaos n'est pas... Eh...
Le Chaos n'existe pas.
Il y a toujours un ordre. Toujours. Cet ordre...
C'est ce que le Dragon cherche, sans relâche."



Traduction:

"Mais ça, ça c'est une expérience sous contrôle. Le Dragon l'affecte avec de tout petits, changement hasardeux...
Le reste reste sous contrôle complet. Ce sont des planificateurs sans pitié, et ce qu'ils sont en train de faire...
Ce qu'ils planifient est l'oeuvre de...
D'une certaine façon se sont des terroristes... Excepté le fait que leurs actes de terreur sont insignifiante, visiblement sans conséquence.
Ils ne font pas exploser des buildings ou des avions. Ils n'assassinent pas les innocents. Ils n'ont pas de doctrine.
Ce qu'ils font est nettement plus subtile. Beaucoup plus efficace.
Ils ont maintenant assez de données dans leurs modules pour prédire la causalité, au moins dans une certaine mesure.
Si ils vous envoie quelque-part, c'est qu'ils ont déjà une idée précise de ce qui pourrait arriver."


En résumé, le Dragon cherche sans relâche l'ordre sous-jacent dans des événements visiblement aléatoire. Leurs membres sont "les planificateurs impitoyables" qui cherchent à modifier le cours des événements futurs à la façon de "terroristes" à l'exception du fait que leurs actes sont dans l'ensemble subtile, indirecte et que l'impacte qui en surgit ne procure pas la "terreur". Ils ont maîtrisé la causalité dans une mesure raisonnable; simplement en plaçant leurs agents dans des endroits différents et de les laisser faire comme bon leur semble, ils peuvent prédire les conséquences. Votre personnage est donc libre de faire comme bon lui semble car en définitif le Dragon sait ce qu'il va se passer.
Au fond, le Dragon est une bête méthodique, entraîné par des chiffres concrets et fortement intéressé par l'ordre; ils poursuivent simplement cet ordre par le jeu des événements chaotiques naturels, plutôt que d'une affirmation de contrôle de l'ordre. En d'autres termes, lorsque les Trois factions doivent ouvrir une porte cela se passe ainsi :
-Le Temple la défonce avec un marteau.
-Les Illuminatis utilisent une clé.
-Le Dragon utilise un dispositif de Rube Goldberg

II. "Quelles sont les intentions du Dragon?"

"Bon, alors pourquoi le Dragon veut diriger les événements futurs? Quels sont leurs conviction? Je reçois qu'ils sont des agents de changement, mais c'est un peu vague ..."

Le Dragon apparait de manière cyclique dans l'histoire, à des événements précis qui sont impossible à pointer pour un seul homme... Ca se résumerait à : l'ascension et la chute des nations, le début et la fin des époques, la naissance et la mort, flux et le reflux, et cetera.
Combiné avec le symbolisme du dragon, leur raison d'être globale est évocateur de Ouroboros -le symbole serpentine de cyclicité et la recréation-. Grâce à leurs prédictions et les ondulations provoquées par leurs actions, ils cherchent à façonner l'avenir de manière à préserver les cycles naturels. Pour le Dragon, le plus grand de tous les grand méchant phénomènes est la stagnation . Cité à partir de leur page sur le site officiel , ils estiment que «une société fermée, contrôlée est une société malade. Seulement par l'effondrement et la reconstruction, le chaos naturel de la vie, le monde peut être en harmonie." Ce fait est malheureusement passé sous silence pendant les quêtes de départ, mais il vient brièvement dans la conversation avec Dae-Su .


Traduction:

"Tu es le Dragon. L'une des dix mille gouttes de pluies du début d'un déluge, un déluge qui va s'écraser sur les eaux -stagnantes- calmes et craintives.
De tout ce qui n'est pas immobile né une grande force. Une grande force pour le changement."


Ceci est une autre source fréquente de confusion. Contrairement aux Templiers, le Dragon ne cherche pas à sauver le monde en détruisant tous les maux et les sources de danger; la paix stagnante persistante serait tout aussi mauvais que la guerre sans fin! Pour une véritable harmonie et la cyclicité, vous avez à prendre le mauvais avec le bon. Toutefois, cela ne signifie pas que le Dragon secoue les choses dès que il y a un moment de calme. Ils ne donne pas la priorité démolir sur la constitution, ni vice-versa. Tout a son lieu naturel, Pinnacle et à l'automne. Le Dragon lui-même s'est délibérément réformé au cours des siècles, à travers un processus qui consiste à détruire ses dossiers antérieurs et déplacer sa base d'opérations.
En résumé sa philosophie de penser est celle du Taoïsme, le cercle du Taï chi en équilibre entre le Yin -qui renvoi au froid et au féminin- et au Yang -qui renvoi au chaud et au masculin-. Le Taoïsme est une philosophie de l'équilibre. L'ordre des saisons comme celui du corps humain implique une juste répartition du Yin et du Yang. Tout déséquilibre au profit de l'un ou de l'autre principe se traduira par une catastrophe dans la nature ou une maladie chez l'être humain.
De ce fait on comprend que le Dragon cherche à préserver un équilibre dans tout (le chaos y compris) afin que la nature des choses puissent continuer leur cours.

III. "J'avais 4 de moyenne en mathématique au lycée... Je suis obligé de résoudre des équations?"

Pas du tout! Évidemment, le Dragon est une voie très intéressante pour les personnages intéressés par les mathématiques; la notion d'équations très complexes et presque insondables qui façonnent l'avenir est assez alléchant pour ceux qui ont une passion pour les nombres. Cependant, les quêtes d'ouverture rendent évident qu'il est pas nécessaire pour les agents du dragon de lire les équations,  où de les comprendre. Bong Cha est assez franc sur la question:


Traduction:

"Il y a des prédictions. Des models.
Mais même si je vous les montrais, vous n'auriez aucunes idées de comment les lire. Ayez confiance en nous pour savoir où vous serez le plus utile."


Bong Cha vous dit qu'on va vous superviser. Elle fixera les paramètres nus de votre mission - dans certains cas, il suffit de vous dire où aller - et à partir de là vous êtes censé faire vos propres choix. Vos mystérieux haut placés pensent déjà à dix pas devant vous, et comptent sur vous pour aborder les choses à votre façon. Le résultat pratique de cette liberté individuelle est géniale : Faites comme bon vous semble. Bien sûr, il existe quelques exceptions. Dans quelques quêtes - le plus souvent en cas d'urgence, ou quand une importante prédiction échoue - Bong Cha fournira des instructions plus précises. Elle explique ensuite:


Traduction:

"Nous avons tous un rôle à jouer, et nous faisons tous partie du Dragon.
La tête... Les lèvres... Les griffes et le feu...
Même la poussière et les débris que l'on emporte dans notre sillage.
Nous faisons tous partie de l'équation, l'interruption de la réalité / la réelle interruption.
Nous somme les agents du chaos, et nous faisons ce qu'il y a à faire pour modeler le future. Nous faisons ce qui est nécessaire."


Ceci est une métaphore très importante, et pas seulement pour des raisons de nomenclature (nous sommes un Dragon, non dragons pluriel!) Le Dragon est une bête faite de plusieurs parties différentes et vitales; chaque dispositif fait partie de l'équation, tout le monde a un rôle à jouer. A la fin de la journée, le Dragon ne se soucie pas de savoir si vous êtes en guerre ou pacifiste, religieux ou athée, timide ou audacieux, directe ou impénétrable, légale ou dans l'illégalité, bon ou mauvais, brillant ou stupide, d'Asie ou d'une autre origine ethnique. Les modèles ne sont pas construits uniquement autour de prouesses martiales; ils sont chiffrable par les méthodes et le comportement d'ensemble de tout le monde, ce qui inclut les défauts et les faiblesses ainsi que leur force. Le "libre arbitre dans les limites du possible", les choix de chaque choses - indépendamment du jugement personnel de valeur - créer les ondulations qui façonnent les objectifs ultimes du Dragon. Ne pas faire l'erreur de la modernisation des choses comme les opinions politiques, les normes militaires etc... Au-delà de façonner l'avenir pour préserver les cycles naturels, il n'y a pas de doctrine.
En gros, tout -même le contenu de votre milk-shake- ce que fait notre personnage a un impacte sur la grande équation. Votre personnage peut en avoir conscience ou non, et ça n'implique pas qu'il sache s'en servir. Jouer un personnage qui arrive à lire un millième de cette équation est sans aucuns doutes compliqué et souvent casse gueule. (Qui sait ce qui peut arriver en rp?) L'explication nous est donnée dans l’hôtel Kumiho:


Traduction:

"Tu es timide.
Timide, confus, perdus, Mmh...
Tu n'es plus perdus maintenant. Le Dragon t'a trouvé, et maintenant...
... Tu m'as trouvé.
Tout arrive pour une raison. Chaque événement...
Peu importe à quel point ils sont petit, comme leur... Conséquences.
Ils te diront de faire des choses, et la plus part du temps tu ne sauras même pas pourquoi,
ou quelles en sont les conséquences.
C'est le mal du Dragon. Nous ne savons pas le pourquoi du comment.
Mais nous le faisons quand même, car ils nous ont dit qu'il le fallait / que c'était juste.
Du Chaos... Il y a l'ordre.
L'ordre et la clarté.
Le premier moment d'absolue clarté vient dans ce bref moment d’exaltation et d’extase.
Quand nos esprits sont vide, nous sommes réceptif de la vérité.
La plus part du temps, tu ne comprendras pas leur raisons.
Tu ne seras pas amené à voir les conséquences de tes actes.
Mais il y a un événement que tu dois comprendre... Une seule vérité. *Kiss et rêve de Tokyo*
Tu dois t'en aller maintenant.
Ils te demandent.
Je suis désolé qu'on ait dut te le montrer...
Je suis désolé."


Si les membres du Dragon sont des papillons, peu verraient ou comprendraient les tsunamis qui résultent du battement de leurs ailes. Le lien entre leurs actions immédiates et les modifications ultérieures ne leurs sont pas révélées, ni même le calcul sous-jacent de l'équation. Être un membre incontestablement fidèle au Dragon nécessite donc un certain degré de confiance dans le processus; "leur faire confiance pour savoir où vous serez utile", car "ils nous ont dit qu'il le fallait / que c'était juste.". Bien sûr, il est aussi tout à fait valable de jouer un personnage qui travaille involontairement pour le Dragon, en doutant ou remettant en question les manigances mathématiques mystérieuses qui se passent au-dessus de sa tête. Il est également possible de jouer un personnage qui est au courant des détails et des modèles, mais gardez à l'esprit que ce serait comparable à lire une pièce de Shakespeare à l'envers et traduit en égyptien antique.

Pour finir, Rabbly (le type qui a écrit tout ce qu'il y a au dessus) nous rajoute un petit concentré rapide de tout ce qu'il a dit:

Le Dragon EST :


  • entraîné par la théorie du chaos, de la causalité et de l'intention de façonner l'avenir.
  • dédié à la préservation des cycles naturels.
  • travaille activement contre la stagnation immuable.
  • contrôle tout indirectement via "l'effet papillon".
  • fournit des détails de missions générales et attend de ses agents de faire leurs propres choix.
  • une grande diversité dans le choix de ses membres.
  • attend d'eux qu'ils aient foi dans le processus ou l'inverse.
  • UN dragon au singulier.


Le Dragon N'EST PAS :


  • sans structure ou une structure sur développée, misant sur une tempête chaotique.
  • purement «bon» ou «mauvais».
  • cause des perturbations inutiles "just for fuuun!"
  • affirmant ouvertement une domination sur le future.
  • microgestionne ses agents à des demandes spécifiques régulière.
  • 90% de membres pratiquant des arts martiaux asiatiques de badass.
  • partage les maths avec tout le monde.
  • dragons, au pluriel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylligar

avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 32
Localisation : Au mauvais endroit. Au mauvais moment.

MessageSujet: Re: Tuto : Jouer le Dragon   Mer 24 Fév - 17:51

Très intéressant, ça colle pas mal avec l'idée que je me faisais du Dragon.
Et mine de rien, j'ai souvent pensé que Nikita Lisenko avait un rp, qui au final, était bien plus proche du Dragon que des Illuminati Smile
Puis l'histoire du "papillon" est quelque chose que je trouve réellement chouette et intéressante J'avais à l'époque proposé une animation au Dragon: ils devaient causer la mort ou la disparition d'une personne, en un seul geste. Pour ce faire, je leur avais fourni la description de plusieurs éléments, comme proches de la dite personne.
Les joueurs devaient composer leur modèle.
Bon malheureusement, la sauce n'a pas pris.. Passé la soirée "intro", je n'ai plus eu de nouvelles de la part des joueurs.

Par contre, un élément me chiffonne un peu avec le Dragon, depuis toujours. Cette question existentielle:
Qu'est ce que l'équilibre? Je veux dire, le Dragon recherche l'équilibre... Mais comment se manifesterait/se manifeste ce dit équilibre dans le monde?
J'ai un peu de mal avec la conception de l'équilibre, quand on sort du carcan des individus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mori

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Tuto : Jouer le Dragon   Mer 24 Fév - 18:29

Ravi que mon tuto intéresse des gens même ne faisant pas partie du Dragon!

Pour répondre à ta question qui est en effet existentielle et fait toute la beauté du Taoïsme, je cites : Qu'est-ce que l'équilibre?

Comme je l'ai déjà expliqué le cercle du Taï chi est une représentation parfaite de cet équilibre. Le Yin représente la femme donc le froid (n'y voyez aucuns machisme là dedans, la culture asiatique ne s'y prête pas) et le Yang l'homme donc le chaud. Cet exemple est le plus simple à donner car il est représentatif d'une notion naturelle basique : Il faut autant de femme que d'homme (oui, au singulier), sinon il n'y a pas de reproduction.
-J'ouvres une brève parenthèse : Cela étant, sur ces deux petites gouttelettes il y a un deux autres petits cercles -ressemblant à un œil- de la couleur opposée à leur goutte qui posent un équilibre parfait sur ce symbole. D'un point de vue purement sexuel, on remarquera que la culture asiatique n'a cure du fait qu'il faut avoir des rapports uniquement avec le sexe opposé, d'où leur représentation.-
Et je reprends.
Dans le jeu, l'équilibre que recherche le Dragon n'est jamais clairement définit tout simplement car il n'a pas à l'être. TOUT doit être en équilibre, paix comme guerre, amour comme haine, religion comme athéisme etc... La raison de ce besoin étant que sans cet équilibre entre tout ça, l'univers basculerait. Prenons pour exemple la Guerre Secrète :
D'un coté elle tue énormément, et crée du conflit. De l'autre, elle pousse les trois camps à s'armer avec des artefact ou de l'armement technologique qui doit toujours être plus puissant. Lorsqu'une accalmie dans la guerre se créée pour faire front commun les factions se servent des mêmes armes pour vaincre (de justesse ou plus facilement).
La souillure est un moyen de pression très élevé d'où leur combat pour l’amoindrir. Amoindrir et non détruire car ça reviendrait à faire basculer la balance dans l'autre sens.
Les intentions du Dragon sont en définitive plutôt "bonnes", puisqu'il cherche à sauver l'univers d'un mal que lui seul peut entièrement voir.
Jouer une membre du Dragon, c'est aussi accepter qu'une personne ultra-omnisciente soit à leur tête. -la Tête du Dragon-

Ps: James Maynard n'a pas été nommé "agent du chaos" par les Templiers pour rien aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mori

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Tuto : Jouer le Dragon   Mer 24 Fév - 18:43

Je rajoutes un petit sur-plus de philosophie :
L'équilibre est quelque chose que tout le monde cherche, à sa façon. Il n'y a pas de bien ni de mal, ce sont des notions européennes et ultra américanisée.
Pour certain cela peut être l'équilibre du corps et de l'esprit (force et savoir)
Pour d'autres ce sera l'équilibre entre loisir et travail (joie et paix)
Etc...
En conclusion, si on devait donner une définition de l'équilibre pour l'humanité toute entière -remarquez que je reste dans le registre mathématique- il faudrait faire la somme de la recherche "d'équilibre" de toute l'humanité pour l'obtenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanid

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 17/01/2014
Age : 28
Localisation : Carcosa

MessageSujet: Re: Tuto : Jouer le Dragon   Jeu 25 Fév - 12:34

Topic vraiment très intéressant.

J'ai l'impression que souvent, l'erreur initiale commise par les gens jouant Dragon en rp, est de confondre la notion de chaos avec la théorie du chaos. Le Dragon n'aspire absolument pas à la première mais s'appuie totalement sur la seconde pour parvenir à son objectif d'équilibre le plus parfait possible.

Je suis d'accord pour dire que le Dragon doit être perçu comme une entité, mais ce qui me frappe au final, c'est que c'est la faction qui a le plus conscience de l'individualité et des répercussions sur le long terme qu'elle peut engendrer dans un système global, en cela le Dragon reconnaît l'individu et son importance plus que n'importe quelle autre faction. C'est presque contradictoire si on considère que le Dragon lui même se voit comme un tout.

Un membre du Dragon sait dés le départ qu'il n'est qu'un pion sur l'échiquier, c'est aussi pour moi l'une des différences majeures avec les Illuminatis et les Templiers chez qui le joueur en prend conscience par lui-même au fil du temps. Le terme de pion peut sembler péjoratif de prime abord mais le Dragon sait l'importance qu'ont les pions. Il ne dirige pas, il orchestre, il favorise, il encourage et ne va jamais contre le déroulement naturel des choses, sa force c'est justement de s'y conformer, de s'y adapter et de semer les graines qui vont permettre d'influer sur le résultat.

J'ai trouvé un texte sur internet où Poincaré, célèbre mathématicien de la seconde moitié du XIXème siècle met en avant un phénomène qu'on appelle de nos jours "sensibilité aux conditions initiales", certains passages me semblent coller parfaitement au Dragon, notamment le dernier paragraphe.

Poincaré a écrit:
Comment oser parler des lois du hasard ? Le hasard n'est-il pas l'antithèse de toute loi ? Ainsi s'exprime Bertrand, au début de son Calcul des probabilités. La probabilité est opposée à la certitude ; c'est donc ce qu'on ignore et, par conséquent semble-t-il, ce qu'on ne saurait calculer. Il y a là une contradiction au moins apparente et sur laquelle on a déjà beaucoup écrit.

Et d'abord qu'est-ce que le hasard ? Les anciens distinguaient les phénomènes qui semblaient obéir à des lois harmonieuses, établies une fois pour toutes, et ceux qu'ils attribuaient au hasard ; c'étaient ceux qu'on ne pouvait prévoir parce qu'ils étaient rebelles à toute loi. Dans chaque domaine, les lois précises ne décidaient pas de tout, elles traçaient seulement les limites entre lesquelles il était permis au hasard de se mouvoir. […]

Pour trouver une meilleure définition du hasard, il nous faut examiner quelques-uns des faits qu'on s'accorde à regarder comme fortuits, et auxquels le calcul des probabilités paraît s'appliquer ; nous rechercherons ensuite quels sont leurs caractères communs. Le premier exemple que nous allons choisir est celui de l'équilibre instable ; si un cône repose sur sa pointe, nous savons bien qu'il va tomber, mais nous ne savons pas de quel côté ; il nous semble que le hasard seul va en décider. Si le cône était parfaitement symétrique, si son axe était parfaitement vertical, s'il n'était soumis à aucune autre force que la pesanteur, il ne tomberait pas du tout. Mais le moindre défaut de symétrie va le faire pencher légèrement d'un côté ou de l'autre, et dès qu'il penchera, si peu que ce soit, il tombera tout à fait de ce côté. Si même la symétrie est parfaite, une trépidation très légère, un souffle d'air pourra le faire incliner de quelques secondes d'arc ; ce sera assez pour déterminer sa chute et même le sens de sa chute qui sera celui de l'inclinaison initiale.

Une cause très petite, qui nous échappe, détermine un effet considérable que nous ne pouvons pas ne pas voir, et alors nous disons que cet effet est dû au hasard. Si nous connaissions exactement les lois de la nature et la situation de l'univers à l'instant initial, nous pourrions prédire exactement la situation de ce même univers à un instant ultérieur. Mais, lors même que les lois naturelles n'auraient plus de secret pour nous, nous ne pourrions connaître la situation qu'approximativement. Si cela nous permet de prévoir la situation ultérieure avec la même approximation, c'est tout ce qu'il nous faut, nous disons que le phénomène a été prévu, qu'il est régi par des lois ; mais il n'en est pas toujours ainsi, il peut arriver que de petites différences dans les conditions initiales en engendrent de très grandes dans les phénomènes finaux ; une petite erreur sur les premières produirait une erreur énorme sur les derniers. La prédiction devient impossible et nous avons le phénomène fortuit.

En clair, dans un système chaotique, une très petite erreur sur la connaissance de l'état initial x0 va se trouver (presque toujours) rapidement amplifiée. C'est là que réside la force du Dragon à mon humble avis. Il sait comme nul autre apprécier, quantifier et traiter cette sensibilité initiale ( sans doute avec une possible marge d'erreur), ce qui lui permet d'influer efficacement sur le système chaotique à long terme. On en revient à ce que je disais plus haut, le but n'est pas d'aller à contre-courant mais de suivre la rivière en intégrant dans le processus suffisamment de paramètres aléatoires (du moins en apparence) pour à terme la faire dévier légèrement de son lit.

Au final, on pourrait résumer la philosophie du Dragon à la mise sous contrôle du chaos et c'est là que réside à mon avis le paradoxe de la faction et ce qui la rend probablement difficile à jouer, car dés l'instant où le chaos est sous contrôle, il n'existe tout simplement plus. J'en suis arrivée à la conclusion personnelle que pour eux la notion de chaos au sens premier du terme n'existe tout simplement pas. Tout doit arriver, tout est nécessaire, tout fait partie d'un processus complexe destiné à préserver un équilibre entre toutes choses.

Je mettrais un bémol sur un point quand même, les deux autres factions n'enlèvent certes pas le joueur au début du jeu, mais l'invitation formulée n'est que de la courtoisie de façade, courtoisie pleine de menaces à peine masquées d'ailleurs. On comprend quand même à demi-mots (A ce jeu-là, les Illuminatis réussissent même à être moins subtiles que les Templiers) qu'il n'est pas dans notre intérêt de refuser et que si notre choix ne va pas dans leur sens, on devra en accepter les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karitori

avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 22
Localisation : France

MessageSujet: Re: Tuto : Jouer le Dragon   Jeu 25 Fév - 15:10

En faites il faut bien ce mettre une chose dans la tête : la notion de chaos au sens premier n'existe pas et n'a jamais existé sur quelque plan que ce soit.
Sur un plan scientifique, la citation de poincarré qu'à fait Tanid le montre, tout dépend des conditions initiale. Or il n'y a "chaos au sens premier" s'il y a prédictibilité et ce même sous une marge d'erreur, car après tout, dans son sens premier, même la marge d'erreur ne peux exister.
Sur des plan plus "méta-physique" il n'existe pas non plus, on a jamais vu un homme réagir de manière chaotique.
Et il faut bien comprendre une chose là aussi : la folie n'est pas le chaos, la folie est une vision logique des choses, logique selon des hyothèse bien précise, mais logique tout de même. Cependant l'humain n'a que trop de mal pour apprécier une logique "folle".

Ce que je veux dire par là c'est que le chaos au sens premier n'est qu'une pure création de l'homme mais en réalité n'a jamais réellement existé, ce n'est que de la fiction.

Partant de ce principe là, il est évident que le Dragon n'est pas "chaotique" mais je dirais "harmonieux" en ce sens ou il est en accord avec le milieu dans lequel il évolue. Comme l'ont dit certain plus haut, il ne cherche pas a orienté de manière brut, mais plus a donné une direction. Le Dragon suggère, il influence, mais jamais n'ordonne.
Il rivière s'écoule vers l'Est mais l'irrigation des terre du sud serait plus profitable ? Un templier changerais totalement l'écoulement de la rivière, un illuminatis creuserait un canal car, sait-on jamais, les terres de l'est peuvent rapporté quelque dollar, et un dragon lui, va tout simplement légèrement influence le courant de la rivière, pour qu'au fil des années la rivière creuse son lit en direction du sud. Pourquoi une solution aussi longue ? Tout simplement parce que le Dragon a la fatalité pour avantage, tout si les conditions initiale ne changent pas, fatalement, tout ce passera selon "Le Plan" (avec un 'P', j'insiste).

Et c'est d'ailleurs à ce moment que le Dragon prend tout sens. En faîtes, le dragon est une secte assumé qui prend autant qu'il donne.
Certes nous enlevons nous nouveau agents et il donne leur vie au Dragon, mais derrière nous laissons nos agents libre d'agir comme il le veulent. Là où un illu a des ordres de missions clair et précis et un templier un mode d'emploi de "comment tout doit se dérouler" un Dragon n'a rien.
A un Dragon, on lui dit : "On veut que tu nous aide là, à faire ça. " avec parfois en bonus un contact, et démerde toi.
Tu peux procéder comme tu le souhaite du moment que cela na nous porte pas préjudice. C'est d'ailleurs ce qui fait la force du Dragon, cette diversité de manière de procédé. Là où les autres factions sont très cadrés au Dragon l'on trouve de tout. Des personne avec une discipline militaire, des branquignol, des junkies, des riches milliardaire orgueilleux et égocentrique de 35 ans, des pauvres, des flic, des clochard, des mercenaire, ... De tout avec chacun leur manière de procéder, et au final, que vois les autres ? Que le dragon peut-être n'importe qui et n'importe où car il n'y a pas de code pour nous repérer.
Et pourtant, tout ces individualités, agissent selon un même plan comment, une même ligne de conduite.

Ceci dit, je vais m'arrêter là pour le chaos et le dragon si non j'écrirais un bouquin sur le forum.
Mais je vais revenir sur la notion d'équilibre qu'avait évoquer Ylligar.

Grande question que "qu'est-ce que l'équilibre" et pourtant il y a une exemple historique terriblement simple qui archétype a mes yeux une forme d'équilibre (en ce sens où j'en vois deux mais j'y reviendrais plus tard).
Cette période est tout simplement la Guerre Froide.
C'est une forme d'équilibre "instable" en ce sens où a tout moment elle aurait pu dégénérer mais ne l'a jamais vraiment fait.
J'estime que cette période est en une sens un équilibre parce qu'elle n'a jamais dévier sur une action radicale. Elle a toujours su rester stable, la balance n'ayant jamais pencher de manière violente.
Et c'est là que se trouve ma vision de l'équilibre : "Une évolution continue qui ne penche jamais radicalement quelque part."
Il faut comprendre par là que le monde évolue, c'est inévitable, mais autant il peut descendre une légère pente autant il peut prendre une pente a plus de 10% ce qui peut être plus dangereux et c'est ce que le Dragon cherche à éviter, entre autre pour être capable de toujours gérer la moindre erreur. Car s'il est facile d'arrêter une voiture à 10km/h, un TGV à 350km/h est d'un tout autre ressort.
Donc il faut comprendre qu'un équilibre n'est pas une stagnation mais un état d'évolution "stable", sans danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adarth

avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Tuto : Jouer le Dragon   Jeu 25 Fév - 17:42

Karitori a écrit:


Partant de ce principe là, il est évident que le Dragon n'est pas "chaotique" mais je dirais "harmonieux"

Laisser une bombe pété à Tokyo était effectivement très harmonieux, j'avoue.

Pour en revenir au sujet, j'aimerais juste une précision sur le texte de base: sa date d'écriture. Ce petit détail pourrait avoir de l'importance et remettre en cause l'intégralité de cette théorie.

Avoir fini les épisodes:
 

Canardement vôtre,

Moi

_________________
La lutte est belle quand elle est désespérée
L'imprévisibilité mène à la victoire et à la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mori

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Tuto : Jouer le Dragon   Jeu 25 Fév - 18:32

Le tutoriel date de 2013. Il n'en reste pas moins toujours fiable, car il parle de la théorie du chaos (qui est et restera toujours d'actualité dans le jeu.)
Soyons claire un instant. The secret world est un jeu écrit par un scénariste de haute gamme : Ragnar Tørnquist.
Aussi étrange que peu avoir l'air le Dragon de prime abord, sa construction suit une logique dont je ne m'y attarderai pas. -les illuminatis on connait, les templiers un peu moins, le Dragon pas du tout et pourtant il a existé.-

Enfin je pointes ce que tu as soulevé : "Laisser une bombe pété à Tokyo était effectivement très harmonieux, j'avoue." C'est le meilleur exemple qu'on peut donner pour décrire la résultante de l'effet papillon. On répétera que le Dragon n'est ni bon, ni mauvais.

Autre point à soulever: Comment est vu le Dragon par les autres Factions?

Même si aujourd'hui ce tuto a put éclairer ou permettra à d'autre de le faire, il faut garder à l'esprit que ce ne sera pas le cas pour les Templiers ou les llluminatis.
Ces derniers peuvent avoir en tête que le Dragon a une logique dans sa démarche, mais ils devront toujours se douter qu'en réalité il n'est rien et que ce sont des branquinioles façon Aube Nouvelle. C'est ce qui fait sa force, et si on lui enlève cela, on enlève totalement le Dragon du jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karitori

avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 22
Localisation : France

MessageSujet: Re: Tuto : Jouer le Dragon   Jeu 25 Fév - 19:34

En effet, laisser la bombes de Tokyo, c'est "harmonieux" :
Wikitionnaire a écrit:

harmonie \aʁ.mɔ.ni\ féminin

(Figuré) Accord parfait et une entière correspondance de plusieurs parties qui forment un tout, ou qui concourent à une même fin.
ATTENTION SPOILER !!
Qu'a fait DK en laissant explosé la bombes ? Il n'a pas opposé de résistance à l'aube nouvelle, il s'est accordé parfaitement avec les évènements qui allait se dérouler et dérrière a influence le déroullement des évènement menant au dénouement de Tokyo.

Empêcher la bombes d'exploser, c'est nager à contre courant.
Laisser la bombes exploser mais influencer le dénouement, c'est influencer l'écoulement de la rivière.

DK a représenté à la perfection ce que doit être le dragon. Il a intégrer les paramètre aléatoire, et ensuite a agit suivant le modèle le plus interessant et si l'ont regarde le résultat on ne peut rien lui reprocher dans son éfficacité.
Comme il le dit sagement aux agents Dragon "Pour nous, ce n'est qu'une petite overdose de Chaos, on saura s'en remmetre".

Et pour revenir sur ce qu'a dit Iktomy, j'approuve totalement. Et on revient à cette "sensibilité au condition initale" si la bombes n'avait pas explosé, les 3 clans n'aurait pas chercher à combattre Orochi, il n'aurait pas eu l'opportunité d'attaque la tour orochi, il n'aurait pas non plus pu aider le "héros" a faire tomber Lilith et DK n'aurait pu passer pour l'homme qui a su rallier les trois clans de Yakuza pour le combat contre Orochi.
En sommes, le Dragon ne serait pas en position de force et Lilith ourdirait toujours ses plans tandis que nous ne serions pas sur la trace de Marquart. Car tout ceci n'a eu lieu que parce que la Bombe a Exploser, le Conseil n'as pu oeuvrer a Tokyo QUE parce que la bombes a explosé.
Tout dépend donc des conditions initale que DK a su maîtriser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanid

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 17/01/2014
Age : 28
Localisation : Carcosa

MessageSujet: Tuto : Jouer le Dragon   Jeu 25 Fév - 20:16

Le Dragon ne fait que s'appuyer sur des schémas chaotiques dans lesquels il vient ajouter quelques paramètres qui lui permettront de préserver l'harmonie, si on part du principe que l'harmonie est synonyme d'équilibre ce qui de mon point de vue, est sujet à débat.

Il n'est ni chaotique, ni harmonieux, c'est le moyen et le but recherché qui le sont. De même je ne pense pas que l'on puisse dire qu'il est bon ou mauvais, ce serait comme de dire que les lois qui régissent l'univers sont bonnes ou mauvaises, elles sont...c'est tout. On en revient à la manière dont les agents Dragon sont "dirigés", on leur demande juste d'être ce qu'ils sont, parce que ce qu'ils sont sera utile à un instant T, dans un lieu X. On est pas si loin du principe de déterminisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tuto : Jouer le Dragon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tuto : Jouer le Dragon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TUTO] Jouer a MHFO sur votre PC
» [TUTO] L'haleine des dragons
» [Tuto] Jouer Online sans clef Wifi-Max
» [TUTO] Jouer à des custom quest sans PSP crakée !
» [TUTO] Jouer/filmer sa psp sur ordi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TSW SWL Renaissance :: Groupes et Factions :: Dragon-
Sauter vers: